Dépendances/Troubles Liés à La Consommation De Substances

Je m’occupe d’une personne qui a un problème de dépendance

On parle de dépendance lorsque le corps d’une personne s’habitue tellement à des substances comme les drogues ou l’alcool qu’il ne peut plus fonctionner sans les consommer. Comme le corps développe une tolérance au fil du temps, la personne dépendante aura besoin de consommer de plus en plus de cette substance pour en ressentir les effets. La personne atteinte peut devenir obsédée par la consommation jusqu’au point d’abandonner ses responsabilités. Souvent, les troubles liés à la consommation d’alcool ou de drogues se manifestent en même temps que d’autres problèmes de santé mentale ou de troubles psychologiques graves.

Lorsqu’un proche consomme des substances de manière nocive ou dangereuse, toute la famille peut se retrouver aux prises avec les impacts de la dépendance.

La chose la plus importante que tu dois accepter est que ce n’est pas à toi de trouver une solution à son problème.

Tu peux essayer d’aider et d’encourager ton proche à modifier son comportement, mais tu ne peux pas le faire pour lui. Le changement ne peut se faire que lorsqu’il veut changer, s’estime capable de changer et développe un plan de désintoxication. 

  • Comment tu peux aider :
    • Partage tes préoccupations avec ton proche. Dis-lui comment sa dépendance t’a affecté. Sois honnête à propos de ce que tu ressens et de ce que tu espères par rapport à son rétablissement.
    • Ne blâme pas, ne critique pas et n’humilie pas ton proche. Dis-lui simplement comment tu est affecté par son problème de dépendance.
    • Adopte une approche collaborative pour résoudre les problèmes au lieu de les confronter. Dis-lui que tu vas l’appuyer dans son cheminement vers la guérison
    • Encourage ton proche à partager ses sentiments et ses réflexions sur sa situation
    • Exprime de l’empathie – essaie de comprendre et de reconnaître son point de vue sans t’énerver ni le juger
    • Détourne la conversation en parlant des possibilités et des mesures à prendre
    • Encourage-le à demander de l’aide (tu pourrais l’aider à trouver des ressources de traitement)
  • Prends soin de toi

    Pour avoir l’énergie d’aider ton proche, tu dois t’occuper de ton propre bien-être émotionnel et physique. Assure-toi que tes propres besoins sont satisfaits : dors suffisamment, fais de l’exercice et mange bien.

    Il est également important d’obtenir le soutien nécessaire pour s’occuper d’un proche qui a un problème de dépendance. Il existe des thérapeutes spécialisés en toxicomanie pour les membres de la famille ainsi que des groupes de soutien spécialisés, comme Al-Anon et Nar-Anon.

  • Tu peux demander de l’aide :
    • Communique avec un groupe de soutien pour en savoir plus au sujet de la dépendance et ses conséquences émotionnelles et psychologiques. Al-Anon est un groupe de soutien pour les membres de la famille d’une personne alcoolique. Nar-Anon est un groupe de soutien pour les membres de la famille d’une personne toxicomane
    • Communique avec Connex Ontario pour obtenir des informations gratuites sur les services de santé pour les personnes qui souffrent d’alcoolisme, de toxicomanie ou de troubles psychologiques à connexontario.ca ou compose le 1-866-531-2600
    • Partage tes expériences et tes préoccupations avec d’autres jeunes aidants naturels dans notre groupe de soutien par les pairs en ligne ou participe à la conversation dans notre forum en ligne
    • Voir aussi Je m’occupe d’une personne souffrant de troubles psychologiques

    Tu ne sais pas par où commencer? Appelle notre ligne d’assistance 24 h/24, 7 j/7 ou joins-toi à notre clavardage en direct pour trouver des ressources dans ta communauté.

Sources:

https://www.heretohelp.bc.ca/infosheet/helping-people-who-use-substances-a-health-promotion-perspective

https://keltymentalhealth.ca/sites/default/files/documents/just_ask_for_young_adults_-_web.pdf

https://www.verywellmind.com/how-to-help-addicts-22238