Maladies Cardiaques et AVC

Je m’occupe d’une personne atteinte d’une maladie cardiaque ou d’un AVC

Les maladies cardiaques désignent un groupe de troubles qui affectent la structure et les fonctions du cœur. Une crise cardiaque survient soudainement lorsqu’une des artères menant au cœur se bloque et coupe la circulation sanguine. L’insuffisance cardiaque se produit plus graduellement lorsque la fonction cardiaque d’une personne s’affaiblit et le cœur ne peut plus pomper suffisamment de sang vers le corps. Si une personne proche de toi a subi un arrêt cardiaque ou un AVC, il peut avoir besoin de beaucoup de soutien au début, qui peut être réduit au fur et à mesure qu’il se rétablit. Si ton proche souffre d’insuffisance cardiaque, le niveau de soins dont il a besoin peut augmenter avec le temps.

Un accident vasculaire cérébral (AVC) survient lorsque le sang cesse de circuler dans une partie du cerveau, ce qui endommage les cellules cérébrales. Les effets d’un AVC dépendent de la partie du cerveau qui a été endommagée et de l’ampleur des lésions causées, ce qui aura également un effet sur le type et le niveau de soutien dont ton proche a besoin.

  • Soutien pratique

    Tu devras peut-être prendre des rendez-vous chez le médecin, le physiothérapeute et l’orthophoniste, conduire un membre de ta famille à ses rendez-vous, organiser des visites de soins à domicile et faire d’autres tâches dans la maison, comme la préparation des repas et le nettoyage.

    Conseils aux aidants naturels :

    • Demande l’aide de ta famille et de tes amis pour des tâches comme amener ton proche à ses rendez-vous ou pour faire les courses. Souvent, les gens veulent aider, mais ne savent pas comment
    • Après une crise cardiaque ou un AVC, il est important que ton proche n’essaies pas d’en faire trop. Aide à surveiller ses activités et assure-toi qu’il se repose souvent
    • Encourage les choix d’un mode de vie sain, y compris une bonne alimentation et de l’exercice. Consulte l’équipe médicale de ton proche pour déterminer quand celui-ci peut commencer à faire de l’exercice et les types d’activités qu’il peut faire
  • Soins personnels et soutien physique

    Dans les premiers stades de la convalescence suite à un arrêt cardiaque, ou dans les stades plus avancés de l’insuffisance cardiaque, ton proche peut avoir besoin de ton aide pour les soins personnels. Après un AVC, ton proche peut éprouver des difficultés physiques, en particulier au niveau du bras, de la jambe et du visage d’un côté du corps, ce qui nécessite des soins et du soutien continus.

    Tu devrais alors l’aider à :

    • marcher ou se déplacer avec un cadre de marche ou sur un fauteuil roulant
    • entrer dans la baignoire ou la douche ou en sortir, ou faire sa toilette à l’éponge dans son lit
    • prendre place dans le lit ou un fauteuil et en sortir, ou l’aider à changer de côté dans le lit
    • aller aux toilettes ou à utiliser un bassin de lit ou remplacer ses serviettes d’incontinence
    • se brosser les dents, garder ses lèvres humides ou se rincer la bouche
    • laver ses cheveux, hydrater sa peau et couper ses ongles

    Conseils aux aidants naturels :

    • Détermine ce que tu es à l’aise de faire ou non. Demande de l’aide avec les tâches qui te rendent mal à l’aise
    • Renseigne-toi sur les services de soins à domicile qui sont offerts dans ta région. Le personnel de soins à domicile peut t’aider à donner un bain et t’apprendre des tâches comme positionner quelqu’un confortablement dans son lit.
    • Renseigne-toi sur la possibilité d’obtenir des appareils fonctionnels comme un cadre de marche, un appareil de levage, un fauteuil roulant, une chaise de douche, une barre d’appui ou une chaise d’aisance.
  • Aide à se nourrir

    Si un membre de ta famille a été victime d’un AVC, il peut avoir des difficultés à avaler, ce qui nécessitera une alimentation spécialisée et éventuellement de l’aide pour manger.

    Conseils aux aidants naturels :

    • Prévois des aliments plus mous ou plus onctueux, comme du gruau, de la compote de pommes et de la purée de pommes de terre. Coupe les aliments en plus petits morceaux et réduis-les en purée dans un mélangeur
    • Pendant qu’il mange, demande-lui de s’asseoir droit dans son lit ou la chaise
    • Demande-lui de prendre de petites bouchées. Essaie d’utiliser une cuillère à café au lieu d’une cuillère à soupe
    • Il doit bien mâcher chaque bouchée avant d’avaler
    • Les petits repas fréquents peuvent être plus faciles à manger et à digérer
    • Consulte un ergothérapeute ou un diététicien sur les équipements d’assistance, comme la vaisselle avec coussinets antidérapants, les ustensiles de coupe conçus pour l’utilisation à une main et les tasses modifiées
  • Communication

    Un AVC peut entraîner des difficultés de communication chez ton proche, ce qu’on appelle l’aphasie. Il est important de savoir qu’une difficulté langagière ne signifie pas une difficulté cognitive.

    Conseils aux aidants naturels :

    • Formule tes questions pour qu’on puisse y répondre par un « oui » ou un « non » ou par un hochement de tête. Limite le nombre de choix à deux
    • Parle d’une voix naturelle. Tes pauses et ton rythme modéré de conversation peuvent l’aider à te comprendre
    • Une seule personne à la fois doit parler
    • Renseigne-toi auprès de l’orthophoniste sur les appareils de communication améliorée et alternative (CAA), des plus simples aux plus complexes.
  • Aide pour les soins médicaux

    Tu peux être responsable de donner et de garder les médicaments. Cela comprend l’administration de la dose correcte de médicaments et le suivi des dates de prise des médicaments. Si tu n’es pas à l’aise pour administrer des médicaments, renseigne-toi sur les services de soins à domicile offerts dans ta région ou consulte ton pharmacien local. En tant qu’aidant naturel, tu devras peut-être aussi communiquer avec l’équipe de soins de la personne dont tu t’occupes.

    Conseils aux aidants naturels :

    • Note les questions à poser avant les rendez-vous; écoute et note les informations pendant les rendez-vous.
    • Demande à l’équipe de soins comment tu peux aider à préparer une bonne alimentation nutritive, un programme d’exercice, etc.
    • Demande des conseils à ton pharmacien pour gérer l’administration des médicaments en toute sécurité
  • Soutien émotionnel

    Tu pourrais avoir besoin d’aider ton proche à gérer ses émotions et à parler des décisions difficiles à prendre concernant les soins et le traitement.

    Conseils aux aidants naturels :

    • Encourage-le à partager ses sentiments avec toi. Dis-lui qu’il est normal d’exprimer ses craintes et ses inquiétudes à propos de ce qui se passe
    • Tiens-lui compagnie. Le simple fait d’être là peut être réconfortant. Parle, regarde des films ou écoute de la musique avec lui
    • Utilise le toucher quand tu ne trouves pas les mots. Une pression de la main ou un doux câlin peut en dire long
  • Tu peux demander de l’aide :
    • Communique avec la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada à https://www.coeuretavc.ca ou compose le 1-888-473-4636
    • Consulte ces ressources supplémentaires sur la prise en charge d’une personne ayant des problèmes de mobilité
    • Voir aussi Je m’occupe d’une personne atteinte d’une maladie chronique
    • Voir aussi Interventions médicales et soins en fin de vie
    • Prends contact avec d’autres jeunes aidants naturels dans notre groupe de soutien par les pairs en ligne ou participe à la conversation dans notre forum en ligne

    Tu ne sais pas par où commencer? Appelle notre ligne d’assistance 24 h/24, 7 j/7 ou joins-toi à notre clavardage en direct pour trouver des ressources dans ta communauté.

*Source : Fondation des maladies du cœur et de l’AVC du Canada
https://www.coeuretavc.ca/