Troubles neurocognitifs/Maladie d’Alzheimer

Je m’occupe d’une personne atteinte de troubles neurocognitifs ou de la maladie d’Alzheimer

Il existe de nombreux types de troubles neurocognitifs (troubles du cerveau), dont la maladie d’Alzheimer. Actuellement, il n’existe pas de remède ou de moyen pour inverser la progression des troubles neurocognitifs. S’occuper d’une personne atteinte de troubles neurocognitifs ou d’Alzheimer peut être difficile, et plus la maladie progresse, plus elle aura besoin d’aide.

Comprendre la progression des troubles neurocognitifs et la manière dont tu peux aider.

  • Dans le stade léger de la maladie :

    Les symptômes courants comprennent l’oubli, les difficultés de communication et les changements d’humeur ou de comportement. Les personnes à ce stade peuvent comprendre l’évolution de leur état et être capables d’en parler aux autres. Elles peuvent aussi vouloir aider à planifier et à diriger leurs futurs soins.

  • Conseils aux aidants naturels :
    • Encourage les activités telles que les casse-têtes et la lecture pour aider à stimuler leur cerveau
    • Passe du temps à leur parler et encourage les visites des amis et de la famille
    • Adapte-toi aux routines et aux attentes des autres
    • Essaie d’être positif et d’utiliser l’humour dans le cadre des soins
    • Offre des informations si la personne est en difficulté
    • N’oublie pas que les changements de comportement et d’humeur ne sont pas leur faute – c’est la maladie
  • Dans le stade modéré :

    La mémoire et les fonctions intellectuelles vont continuer à se détériorer. Les personnes aux stades intermédiaires de la maladie d’Alzheimer ou de la démence auront besoin de plus d’aide à compléter leurs tâches quotidiennes. Elles auront éventuellement besoin d’aide pour s’habiller, se laver et faire leur toilette. Elles peuvent également s’égarer à l’extérieur et même se perdre.

  • Conseils aux aidants naturels :
    • Essaie de te concentrer sur les capacités qui restent au lieu de celles qui sont perdues
    • Évite d’être en désaccord, d’argumenter ou d’essayer de convaincre la personne que ce qu’elle pense est faux ou inexact
    • N’oublie pas que la difficulté qu’elle présente n’est pas intentionnelle
    • Prends du temps pour toi en ayant recours aux options de soins de relève, y compris les programmes de soins journaliers pour adultes, les services professionnels de soins à domicile, d’autres membres de la famille ou des amis, les aidants bénévoles et les programmes de visites amicales
    • Renseigne-toi sur les possibilités de soins de longue durée
    • Réduis au maximum le risque d’errance au moyen de programmes comme MedicAlertMD et Sécu-RetourMD.
  • Dans le stade avancé :

    Dans le stade avancé, la personne atteinte de troubles neurocognitifs finit par ne plus pouvoir communiquer verbalement ou subvenir à ses besoins. Elle souffre de graves troubles de la mémoire, perd la capacité à traiter de nouvelles informations et à reconnaître le temps, les lieux et les personnes, et finit par perdre la capacité de manger, de marcher et d’aller aux toilettes sans aide. Des soins sont nécessaires 24 heures sur 24.

  • Conseils aux aidants naturels :
    • La communication non verbale comme les sourires, les câlins, ou se tenir la main devient de plus en plus importante
    • Brosse ses cheveux. Masse doucement les mains, les jambes ou les pieds. La personne atteinte peut être apaisée en caressant un animal ou un tissu doux
    • Rassure et réconforte la personne
    • Évoque des souvenirs des célébrations passées eou des moments agréables en leur montrant des albums photo ou des vidéos
    • Écoutez votre musique préférée ensemble
    • La lecture peut être réconfortante, même si elle ne comprend pas les mots. Le ton et le rythme de ta voix sont plus importants que ce que tu dis
  • Tu peux demander de l’aide:

    L’aidance naturelle auprès d’une personne atteinte de troubles neurocognitifs peut susciter une foule d’émotions, y compris le chagrin et la perte, à chaque stade de la maladie. Il est important de chercher de l’aide pratique et un soutien émotionnel, surtout lorsque la maladie progresse et que la personne dont tu t’occupes devient plus dépendante.

    • Communique avec la Société Alzheimer de l’Ontario à https://alzheimer.ca/on/fr ou compose le 1-800-879-4226 pour obtenir de l’aide sur les possibilités de soins de relève, y compris les programmes de soins journaliers pour adultes, les services professionnels de soins à domicile, le service de repas à domicile, et plus encore.
    • Voir aussi Interventions médicales et soins en fin de vie
    • Exprimes tes besoins à ta famille et à tes amis et n’aie pas peur ou honte de leur demander de l’aide
    • Pour un soutien émotionnel, entre en contact avec d’autres jeunes aidants naturels dans notre groupe de soutien par les pairs en ligne ou participe à la conversation dans notre forum en ligne

    Tu ne sais pas par où commencer? Appelle notre ligne d’assistance 24 h/24, 7 j/7 ou joins-toi à notre clavardage en direct pour trouver des ressources près de toi.

*Source : Société Alzheimer du Canada        

https://alzheimer.ca/fr/les-aides-et-le-soutien/je-prends-soin-dune-personne-atteinte-dun-trouble-neurocognitif/quoi